Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • International
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • France
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Pologne
  • Suède
Dentiste avec un patient

Informer le patient sur les liens entre le diabète et la parodontite

Aider les patients à comprendre la relation entre la santé orale et la santé générale

Parler des conséquences d’un manque de soins dentaires

Positionnement de la parodontite comme un problème de santé grave

Parodontite et diabète

Mesures préventives à recommander

 

En tant que professionnel de santé, vous êtes sans doute au courant de la relation bidirectionnelle complexe entre le diabète et la parodontite. Cependant, pour vos patients, il n’est pas toujours clair qu’un tel lien existe. En conséquence, ils pourraient considérer leurs habitudes d’hygiène bucco-dentaire comme quelque chose de nécessaire pour prévenir les problèmes de santé orale, tout en ignorant cette information, qu'une bonne santé bucco-dentaire peut également avoir des avantages prolongés pour le corps en général.

C’est un défi pour les professionnels de santé ! Comment communiquer avec ses patients au sujet de la relation complexe entre le diabète et la parodontite sans les effrayer ? Voici les conseils de GUM.

Aider les patients à comprendre la relation entre la santé orale et la santé générale

Le premier obstacle est d’expliquer la place de l'hygiène bucco-dentaire dans la santé globale. Qu’arrive-t-il au reste de son corps si on néglige une seule partie ? Utilisez des exemples pertinents pour faire valoir votre point de vue : "Si votre alimentation est mauvaise, elle affecte votre sommeil. Si vous ne dormez pas bien, cela affecte votre humeur." Le point est assez simple : chaque aspect de sa santé en affecte d’autres en quelque sorte.

Le lien entre la parodontite et le diabète [1] est semblable. Faites clairement comprendre à vos patients que négliger la bouche signifie négliger le corps. L’hygiène buccale fait partie de la santé générale de la même manière que le sommeil, l’alimentation, les soins de la peau et l’exercice physique.

Parler des conséquences d’un manque de soins dentaires

Pour bien faire passer le message, il est important d'en montrez les conséquences. Mis à part les caries et la mauvaise haleine, que se passe-t-il lorsque vous ne vous brossez pas les dents et que vous ne nettoyez pas leurs espaces interdentaires quotidiennement ? Discutez avec les patients du rôle des bactéries présentes dans la plaque dentaire et des nombreux problèmes auxquels ils pourraient faire face, tels que :

  • Maladies cardiovasculaires : Ceux qui sont atteints d'une maladie des gencives ont un risque 2 à 3x plus élevé [2] d’avoir une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, ou un événement cardiaque similaire, bien que ce ne soit pas une preuve d’une connexion directe.
  • Endocardite: Le lien entre l’endocardite infectieuse et les bactéries buccales est connu depuis des décennies [3].
  • Pneumonie : Il existe une relation établie [4] entre les maladies des gencives et la pneumonie bactérienne, les bactéries anaérobies dans la plaque dentaire étant considérées comme un contributeur logique.
  • Infections respiratoires: Des études ont montré [5] que les maladies des gencives peuvent augmenter le risque d’infections respiratoires autres que la pneumonie, comme la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique).

Vos patients ont besoin d’exemples concrets avec des conséquences réelles pour montrer comment les actions simples de brossage et de nettoyage interdentaire ont un impact profond (et positif) sur le bien-être général.

Positionnement de la parodontite comme un problème de santé grave

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les statistiques sur les maladies parodontales sont stupéfiantes [6]. On estime qu’environ 90% des personnes de plus de 30 ans souffrent d’une forme ou d’une autre de maladie parodontale, de la gingivite légère à la parodontite, au moins une fois dans leur vie. En chiffres, c’est 750 millions de personnes dans le monde. La parodontite plus profonde et sévère touche jusqu’à 10 à 15 % des adultes [7]. Juxtaposez ces chiffres avec le nombre de cas estimés de diabète dans le monde (415 millions) [8] et il est clair de voir l’importance des problèmes causés par ces deux maladies chroniques.

Les personnes atteintes de diabète sont 1,5 à 3 fois plus susceptibles [9] de souffrir de parodontite que les personnes qui n’en ont pas. Les données indiquent un lien irréfutable. Cela met l’accent sur les raisons pour lesquelles il est encore plus important pour les patients atteints de diabète de prendre des mesures préventives, ce qui peut potentiellement aider à éviter des problèmes de santé supplémentaires. Les preuves suggèrent que les maladies de gencives pourraient aggraver les complications du diabète de type 2 [10].

Parodontite et diabète

Des recherches révèlent une relation bidirectionnelle complexe [11] entre la parodontite et le diabète. Le diabète est un facteur de risque majeur de parodontite, et des études ont établi un lien clair entre le degré d’hyperglycémie (niveaux élevés de glucose) et la gravité des maladies des gencives. Les personnes atteintes de diabète (type 1 ou 2) sont plus susceptibles d’éprouver d’autres problèmes de santé bucco-dentaire désagréables tels que la mauvaise haleine, la sécheresse de la bouche, les infections buccales et l’aggravation de la maladie parodontale.

Sunstar GUM - Informer le patient sur les liens entre le diabète et la parodontite

Egalement, la parodontite peut avoir un impact négatif sur le contrôle glycémique des patients atteints de diabète, ce qui signifie qu’il peut être de plus en plus difficile de maintenir des niveaux stables de glucose dans le sang. Cela augmente à son tour le risque de complications du diabète avec - par exemple - les yeux, les reins et les nerfs. Il s'agit évidemment d’un point pertinent à présenter pour tous les patients qui ont du diabète, ou qui sont à risque. 

Rappelez-vous, en tant que professionnel de santé, il ne s’agit pas de ce que vous savez ; il s’agit de ce que vous pouvez transmettre à vos patients et de ce qu'ils vont retenir après avoir quitté votre cabinet.

Mesures préventives à recommander

Aucune éducation n’est complète sans devoirs ! Enseigner aux patients les liens entre la parodontite et le diabète nécessite une liste de contrôle. Encouragez tous vos patients - en particulier les patients à risque - à suivre quelques règles simples :

  • Se brosser les dents, deux fois par jour ou après chaque repas, pendant au moins deux minutes pour éviter l’accumulation de plaque.
  • Se nettoyer entre les dents, également 2 fois par jour pour enlever la plaque et stimuler les gencives.
  • Rincer le tout avec un bain de bouche pour éliminer les bactéries nocives.
  • Prendre rendez-vous une à deux fois par an avec vous pour un contrôle régulier et des soins spécifiques.
  • Se familiariser avec les signes de gingivite et de maladie parodontale, comme les saignements de gencives après le brossage.
  • Être conscient des liens entre l’hygiène bucco-dentaire et la santé générale.

Aider les patients à comprendre les liens entre les maladies des gencives et le diabète exige des conversations plus larges sur l’hygiène bucco-dentaire et le bien-être général. Cela doit faire partie d’une approche continue de l’éducation dentaire, simplifiée, pour une meilleure compréhension et prise en compte du patient.

Nous utilisons des cookies pour veiller à ce que nous vous donnons la meilleure expérience sur notre site Web. Pour ce faire, nous nous souvenons et stocker des informations sur la façon de l’utiliser. Cela se fait à l’aide de simples fichiers textes appelés cookies qui sont assis sur votre ordinateur. En fermant ce message ou naviguer vers une autre page de ce site Web, vous acceptez nos "cookies" sur ce dispositif conformément à notre politique de cookie sauf si vous avez désactivé les.