Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • International
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • France
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Pologne
  • Suède
Chirurgien-dentiste éduquant une jeune fille : dentisterie holistique

Santé holistique : La bouche comme partie intégrante du corps

« On ne peut guérir la partie sans soigner le tout"... Telles étaient les paroles de Platon il y a 2 400 ans. Aujourd'hui, la médecine moderne a réinvesti dans la médecine holistique, cette idée que le corps tout entier doit être traité comme une entité, plutôt que de se concentrer sur des parties distinctes.

De nombreuses personnes sont préoccupées par certaines parties du corps : elles s'inquiètent pour leur cœur, leur dos ou leur estomac, et bien sûr, les médecins sont spécialisés dans les différentes parties du corps. Mais les problèmes digestifs, par exemple, peuvent avoir un impact sur la santé cardio-vasculaire et les troubles musculaires peuvent entraîner des problèmes au niveau squelettique.

Chaque système du corps est interdépendant des autres et la bouche ne fait pas exception. Les chirurgiens-dentistes ont adopté la médecine holistique, acquérant une meilleure compréhension de la façon dont la santé orale affecte la santé globale. Un bon exemple de cette pratique concerne le lien entre la santé bucco-dentaire et le diabète.

Liens entre la santé orale et la santé globale

Il est important pour les chirurgiens-dentistes de travailler avec d'autres praticiens dans le cadre d'une prise en charge pluri-disciplinaire des patients, et aussi de contribuer à l'éducation des patients sur ce concept holistique et d'expliquer comment les soins bucco-dentaires peuvent contribuer à la santé globale.

Santé holistique et dentisterie : une nouvelle ère de soins

Les patients doivent comprendre que les soins dentaires sont une composante des soins du corps tout entier. Le lien entre maladies parodontales et diabète est établi, par exemple. Néanmoins, tous les patients ne sont pas conscients des liens entre une santé orale altérée et leur état de santé général, ou méconnaissent les avantages préventifs de  bons soins bucco-dentaires. De plus en plus d'études démontrent ces liens entre santé bucco-dentaire et bien-être général. Par exemple, des recherches récentes ont montré un lien étroit entre la santé bucco-dentaire et les maladies cardiovasculaires [1], la démence [2] et de nombreux autres problèmes de santé sévères. Les résultats suggèrent que des soins bucco-dentaires complets sont une étape simple mais d'un grand intérêt pour la prévention, et le défi est de traduire ces résultats dans la pratique quotidienne pour soutenir vos patients.

Au fur et à mesure que la communauté scientifique en apprend davantage sur ces relations, les chirurgien-dentistes peuvent partager ces découvertes récentes avec les patients pour les informer et les motiver. Cette stratégie ouvre de nouvelles opportunités pour favoriser l'amélioration du brossage, du nettoyage interdentaire et du rinçage avec un bain de bouche chez les patients. Par exemple, un patient qui ne respecte pas les recommandations d'hygiène bucco-dentaire peut être plus motivé à utiliser le fil dentaire lorsqu'il apprend le lien entre la parodontite et les maladies cardiovasculaires [3]. Positionner cette prévention de manière positive et encourageante aide les patients à comprendre la réalité de leur situation et à les motiver.

En fin de compte, cette stratégie peut aider à la fois les professionnels et les patients. Les chirurgiens-dentistes ont un nouvel angle pour motiver les patients et promouvoir de bons soins bucco-dentaires ; les patients reçoivent des conseils de santé préventifs utiles pour le maintien de leur bien-être et de leur santé en général.

Nettoyage interdentaire

Comment la santé bucco-dentaire a-t-elle une incidence sur la santé globale ?

Les professionnels dentaires connaissent généralement les liens entre la santé orale et la santé générale. Un facteur déterminant et moteur pour les nouvelles recherches qui sont menées, est justement lié aux observations empiriques faites lors de la pratique quotidienne. De nombreux patients commencent également à avoir connaissance de ce lien, même s'ils ne le comprennent peut-être pas complètement, tandis que d’autres ignorent totalement cette relation.

L'un des moyens les plus simples pour les chirurgiens-dentistes de favoriser la compréhension par les patients du lien entre santé bucco-dentaire et santé générale consiste à fournir des exemples simples et démontrés de ces liens. Voici quelques exemples faciles à partager :

  • Les bactéries buccales causant la parodontite sont capables de pénétrer dans la circulation sanguine, pouvant conduire à une maladie cardio-vasculaire [3]
  • L'inflammation parodontale et certaines bactéries buccales sont liées au déclin cognitif et à la démence [4]
  • L'inflammation caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde [5] pourrait aggraver la maladie parodontale et vice-versa
  • Lorsqu'elles sont inhalées, les bactéries orales peuvent provoquer des troubles respiratoires, y compris une pneumonie [6]
  • Les maladies de gencives peuvent s'aggraver sous l'influence du diabète [7] et, à son tour, peuvent rendre le diabète [8] plus difficile à contrôler
  • Il a été démontré que la parodontite était associée à des issues défavorables de la grossesse [9]
  • Certains cancers [10] surviennent plus fréquemment chez les personnes atteintes de maladie parodontale.

Si les patients souffrent déjà de l'un de ces troubles, le lien entre la santé bucco-dentaire et leur état peut être un signal d'alarme. D'autres pourraient voir des soins bucco-dentaires complets comme un moyen stimulant de réduire le risque d'aggravation de leur condition.

En plus de l'éducation des patients, la collaboration entre les chirurgiens-dentistes et les autres professionnels de la santé est essentielle. Par exemple, les rapports de consensus d'experts fondés sur des données cliniques recommandent fortement une approche interdisciplinaire lors du traitement de patients atteints de diabète [11] ou de maladies cardiovasculaires [12]. Voici quelques exemples de mise en œuvre au cabinet dentaire :

  • Se renseigner auprès d'un médecin pour récupérer des antécédents médicaux détaillés, y compris des informations sur la maladie systémique du patient (par exemple, le niveau de contrôle métabolique chez un patient diabétique, la présence d'hypertension ou l'utilisation de certains médicaments).
  • Si un patient présente certains facteurs de risque de diabète ou de maladie cardiovasculaire, mais que cela n’a pas encore été diagnostiqué, l'informer de son risque accru et l'orienter vers un médecin pour des tests diagnostiques et un suivi appropriés.

De même, les médecins devraient intégrer la santé bucco-dentaire dans leur quotidien en recommandant un examen parodontal régulier au cabinet dentaire pour les patients atteints de maladies chroniques telles que le diabète. Un outil de dépistage en ligne de la maladie parodontale récemment développé, disponible sur www.perioscreening.com [13], leur offre la possibilité d'évaluer eux-mêmes le risque de maladie parodontale, sans avoir à inspecter la cavité buccale. Cette évaluation des risques pourrait les aider à motiver un patient à consulter un chirurgien-dentiste.

Professionnel de santé et smiley

La bouche comme miroir du corps

Pendant longtemps, les professionnels de santé ont traité la bouche comme une entité à part, séparée du reste du corps. Mais maintenant, la bouche est « réintégrée » dans le tout. Elle est bien sûr connectée au reste du corps et tout doit être traité comme un seul organisme, fidèle à l'approche holistique.

À bien des égards, la bouche peut être un miroir pour le reste du corps. Par exemple, la composition [14] de la salive peut changer sous l'influence d'une maladie systémique. En théorie, cela rend les biomarqueurs salivaires potentiellement utiles pour les chirurgiens-dentistes pour surveiller ou dépister ces maladies systémiques. La recherche [15] suggère une forte corrélation entre les taux de glucose salivaire et sanguin, indiquant que le glucose salivaire pourrait être une alternative non invasive pour surveiller les taux de glucose. Dans une autre publication [16], il est suggéré que certains biomarqueurs salivaires peuvent être utilisés comme moyen non invasif pour dépister le lupus érythémateux systémique, la syndrome de Gougerot-Sjögren, la maladie de Behçet, etc... Les biomarqueurs salivaires montrent même un potentiel de détection de tumeurs non orales [17].

C'est pourquoi il est si important pour les chirurgiens-dentistes de collaborer avec d'autres professionnels de santé [18] : infirmières, médecins, travailleurs sociaux, ergothérapeutes, physiothérapeutes, orthophonistes et plus encore. Cette collaboration devrait inclure la formation et la communication interprofessionnelles ainsi que le travail d'équipe.

Si, par exemple, un patient reçoit un diagnostic de maladie parodontale lors d’une visite au cabinet dentaire et souffre également de maladie cardiovasculaire ou de diabète, le chirurgien-dentiste devrait consulter le spécialiste du patient pour expliquer la situation et élaborer ensemble un plan de traitement. Les professionnels dentaires ne se contentent pas de nettoyer les dents : ils peuvent aussi dépister certaines pathologies et travaillent en équipe pour une prise en charge du corps entier de leurs patients.

Recherches sur la santé bucco-dentaire et générale

La recherche sur les liens entre santé bucco-dentaire et santé du corps est permanente. Chaque année, des centaines de nouvelles études sont publiées et les chirurgiens-dentistes peuvent en apprendre beaucoup plus sur ce sujet en suivant le rythme de ces articles. En 2020, de nombreuses nouvelles études, rapports et essais cliniques intéressants ont été publiés, examinant les effets des soins bucco-dentaires sur la santé globale.

  • Un numéro entier de Periodontology 2000 [19] était consacré à la maladie parodontale et à sa relation avec les maladies systémiques, fournissant toutes les dernières informations
  • Une étude récente publiée dans le Journal of Dental Research interroge : Le traitement parodontal non chirurgical améliore-t-il la santé systémique ? [20]
  • Une étude publiée plus tôt dans l’année 2020 décompose les réseaux inflammatoires du corps reliant le microbiote buccal à la santé et aux maladies systémiques [21]
  • Un article examine comment l’inflammation parodontale amorce la réponse immunitaire innée systémique [22] et la réaction du corps à celle-ci.

Ces exemples ne sont qu'un petit aperçu aléatoire des investigations en cours pour comprendre les nombreuses façons dont la parodontite et d'autres affections bucco-dentaires affectent le corps et la santé en général.

L'éducation des patients est une pierre angulaire des soins bucco-dentaires

La population d’aujourd’hui, soucieuse de sa santé, a accès à plus d’informations que jamais auparavant, via Internet, mais il peut également être difficile pour les patients de d'identifier des informations fiables. Les professionnels de santé jouent un rôle essentiel en fournissant de la clarté et en aidant à filtrer ces informations. Les chirurgiens-dentistes peuvent fournir aux patients du contenu exploitable et faisant autorité sur le lien entre santé bucco-dentaire et santé générale.

Utilisez des exemples simples et illustrez clairement la connexion. Liez les soins bucco-dentaires à l’approche axée sur la santé du patient en matière de soins du corps entier. Citez la recherche et, si possible, partagez-la avec les patients de manière compréhensible. Et, plus important encore, fournissez des recommandations claires et concises pour de meilleurs soins bucco-dentaires d'un point de vue holistique. Si les patients et les professionnels dentaires sont sur la même longueur d'onde sur les soins bucco-dentaires et leur rôle dans la santé et le bien-être général, ils seront mieux équipés pour travailler ensemble pour assurer les deux.

Pour plus d'informations sur la dentisterie holistique, des informations sur la santé systémique ou l'accès à des documents pour aider à améliorer l'éducation des patients, contactez votre délégué dentaire dès aujourd'hui.

Pour découvrir nos brochures patients sur le lien entre diabète et la maladie parodontale

Pour découvrir nos livres blancs et résumés d'études

[1] Buhlin, K., Gustafsson, A., Håkansson, J. and Klinge, B. (2002), Oral health and cardiovascular disease in Sweden. Journal of Clinical Periodontology, 29: 254-259.

[2] Daly, B., Thompsell, A., Sharpling, J. et al. Evidence summary: the relationship between oral health and dementia. Br Dent J 223, 846–853 (2017).

[3] Herrera, D, Molina, A, Buhlin, K, Klinge, B. Periodontal diseases and association with atherosclerotic disease. Periodontol 2000. 2020; 83: 66– 89.

[4] Kamer, AR, Craig, RG, Niederman, R, Fortea, J, de Leon, MJ. Periodontal disease as a possible cause for Alzheimer disease. Periodontol 2000. 2020; 83: 242– 271.

[5] Bartold, PM, Lopez‐Oliva, I. Periodontitis and rheumatoid arthritis: An update 2012‐2017. Periodontol 2000. 2020; 83: 189– 212.

[6] Mammen, MJ, Scannapieco, FA, Sethi, S. Oral‐lung microbiome interactions in lung diseases. Periodontol 2000. 2020; 83: 234– 241.

[7] Genco, RJ, Borgnakke, WS. Diabetes as a potential risk for periodontitis: association studies. Periodontol 2000. 2020; 83: 40– 45.

[8] Genco, RJ, Graziani, F, Hasturk, H. Effects of periodontal disease on glycemic control, complications, and incidence of diabetes mellitus.

[9] Bobetsis, YA, Graziani, F, Gürsoy, M, Madianos, PN. Periodontal disease and adverse pregnancy outcomes. Periodontol 2000. 2020; 83: 154– 174.

[10] Nwizu, N, Wactawski‐Wende, J, Genco, RJ. Periodontal disease and cancer: Epidemiologic studies and possible mechanisms. Periodontol 2000. 2020; 83: 213– 233.

[11] Mariano Sanz, Antonio Ceriello, Martin Buysschaert, Iain Chapple, Ryan T. Demmer, Filippo Graziani, David Herrera, Søren Jepsen, Luca Lione, Phoebus Madianos, Manu Mathur, Eduard Montanya, Lior Shapira, Maurizio Tonetti, Daniel Vegh, Scientific evidence on the links between periodontal diseases and diabetes: Consensus report and guidelines of the joint workshop on periodontal diseases and diabetes by the International diabetes Federation and the European Federation of Periodontology, Diabetes Research and Clinical Practice, Volume 137, 2018, Pages 231-241, ISSN 0168-8227.

[12] Sanz, M, Marco del Castillo, A, Jepsen, S, et al. Periodontitis and cardiovascular diseases: Consensus report. J Clin Periodontol. 2020; 47: 268– 288.

[13] Verhulst, M.J.L., Teeuw, W.J., Bizzarro, S. et al. A rapid, non-invasive tool for periodontitis screening in a medical care setting. BMC Oral Health 19, 87 (2019).

[14] Javaid MA, Ahmed AS, Durand R, Tran SD. Saliva as a diagnostic tool for oral and systemic diseases. J Oral Biol Craniofac Res. 2016;6(1):66-75. doi:10.1016/j.jobcr.2015.08.006.

[15] Mascarenhas P, Fatela B, Barahona I. Effect of diabetes mellitus type 2 on salivary glucose--a systematic review and meta-analysis of observational studies. PLoS One. 2014 Jul 15;9(7):e101706.

[16] Lawrence HP. Salivary markers of systemic disease: noninvasive diagnosis of disease and monitoring of general health. J Can Dent Assoc. 2002 Mar;68(3):170-4. PMID: 11911813.

[17] Óscar Rapado-González, Cristina Martínez-Reglero, Ángel Salgado-Barreira, Bahi Takkouche, Rafael López-López, María Mercedes Suárez-Cunqueiro & Laura Muinelo-Romay (2020) Salivary biomarkers for cancer diagnosis: a meta-analysis, Annals of Medicine, 52:3-4, 131-144.

[18] https://decisionsindentistry.com/article/principles-interprofessional-collaboration/

[19] https://onlinelibrary.wiley.com/toc/16000757/2020/83/1

[20] Taylor HL, Rahurkar S, Treat TJ, Thyvalikakath TP, Schleyer TK. Does Nonsurgical Periodontal Treatment Improve Systemic Health? J Dent Res. 2021 Mar;100(3):253-260.

[21] Kleinstein SE, Nelson KE, Freire M. Inflammatory Networks Linking Oral Microbiome with Systemic Health and Disease. J Dent Res. 2020 Sep;99(10):1131-1139.

[22] Fine N, Chadwick JW, Sun C, Parbhakar KK, Khoury N, Barbour A, Goldberg M, Tenenbaum HC, Glogauer M. Periodontal Inflammation Primes the Systemic Innate Immune Response. J Dent Res. 2021 Mar;100(3):318-325.