Vous êtes actuellement sur:

G.U.M France

Pour trouver un point de vente, merci d'indiquer votre pays & votre langue. Vous serez redirigé vers le site de votre pays.

  • International
  • Belgique
  • Allemagne
  • Danemark
  • Espagne
  • France
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Pologne
  • Suède
29 Juin 2021
Femme enceinte

Grossesse et Santé Orale

Une fois par mois, nous organisons un webinaire SUNSTAR Conversations PRO. Une série de conversations ouvertes avec des experts du domaine des soins bucco-dentaires, consacrée aux défis de la santé bucco-dentaire à travers les différentes étapes de la vie. Lors de la première édition, diffusée le 11 mars 2021, nous avons évoqué le tout début d'une nouvelle vie : la grossesse. Quelles sont les implications d'une relation bidirectionnelle entre la grossesse et la santé bucco-dentaire, et comment pouvons-nous faire de la grossesse une opportunité unique de parvenir à un changement de comportement durable ? Découvrez ci-dessous ce que les experts, Prof. Dr. Mia Geisinger et Prof. Dr. Phoebus Madianos, avaient à dire.

L'influence de la grossesse sur la santé bucco-dentaire

Déjà au début des années 60, Silness et Löe reconnaissaient que la grossesse pouvait influencer la santé bucco-dentaire, notamment la santé parodontale. Le professeur Geisinger explique : « Même chez les patientes qui n'ont pas une masse accrue de biofilm dentaire, il semble y avoir une augmentation de l'inflammation. Habituellement, cela augmente au cours de la grossesse, culminant puis plafonnant aux 2è et 3è trimestres, et disparaît généralement après l’accouchement ». Le professeur Madianos ajoute : « En effet, l'augmentation de la réponse inflammatoire est principalement due à des niveaux élevés d'hormones chez les femmes enceintes. Il poursuit : « Il est important de réaliser que la grossesse à elle seule ne transforme pas nécessairement la gingivite en parodontite. Cependant, lorsque les femmes commencent leur grossesse avec une parodontite, cela peut empirer, précisément à cause de la réaction inflammatoire exagérée due aux hormones sexuelles ».

67-100% des femmes enceintes développent une gingivite gravidique. L'augmentation de la réponse inflammatoire est principalement due à des niveaux élevés d'hormones sexuelles.

La maladie parodontale et son influence sur la grossesse

Des recherches pionnières, menées par le professeur Steven Offenbacher à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill il y a quelques décennies, ont démontré que l'association entre la grossesse et la maladie parodontale n'était pas seulement unidirectionnelle. Professeur Madianos : « Les études cliniques que nous avons réalisées à Chapel Hill montrent que les fœtus qui ont une réponse en anticorps contre les agents pathogènes parodontaux ont beaucoup plus de risques de naître prématurément ou avec un faible poids à la naissance. Cela implique que les bactéries peuvent voyager depuis la poche parodontale et même atteindre l'unité fœto-placentaire, provoquant des réactions inflammatoires locales ou même infectant directement le fœtus ». Le professeur Geisinger précise : « Ces soi-disant bactériémies sont vraiment proportionnelles à la quantité d'inflammation, pas nécessairement à la quantité de perte d'attache clinique. Donc potentiellement, la grossesse pourrait amplifier ces bactériémies car elle potentialise l'inflammation ». Le professeur Madianos poursuit : « Aussi, contrairement à ce que l'on croyait auparavant, le placenta n'est pas stérile. En fait, il a son propre microbiome, et il est, surprise, surprise, très similaire au microbiome buccal ».

La parodontite peut influencer négativement la grossesse. Les bactéries buccales peuvent voyager jusqu'au placenta, provoquant des réactions inflammatoires locales ou même infectant directement le fœtus.

En termes d'épidémiologie, encore une fois, les résultats sont contradictoires entre les études. Certains facteurs prédisposants semblent jouer un rôle, comme l'ethnicité et l'accès aux soins. Le professeur Geisinger ajoute : « Il est également important de noter que dans les études cas-témoins, les témoins peuvent avoir une quantité importante d'inflammation sous forme de gingivite, mais ne sont pas considérées comme des parodontites  ». Cela pourrait potentiellement « diluer » les résultats des études.

Traitement parodontal pendant la grossesse

Compte tenu du rôle de l'inflammation et de la bactériémie, on peut s’attendre à ce que l'élimination de l'inflammation en traitant la maladie parodontale puisse être bénéfique pour l'issue de la grossesse. Professeur Madianos : « Il y a eu des études qui ont examiné comment le traitement parodontal peut améliorer l'issue de la grossesse. Les premières études à petite échelle étaient prometteuses et ont clairement montré des réductions des issues défavorables de la grossesse. Après cela, des études plus importantes n'étaient pas toujours en mesure de reproduire cela, mais cela pourrait s'expliquer par exemple par l'efficacité du traitement parodontal proprement dit. Les études qui ont montré une réduction plus élevée de l'inflammation parodontale, c'est-à-dire un meilleur résultat du traitement parodontal lui-même, ont mieux réussi à réduire les issues défavorables de la grossesse. Une autre explication est le moment du traitement. La plupart des interventions ont eu lieu au cours du deuxième trimestre et au-delà, ce qui était peut-être un peu tard ». Le professeur Geisinger sur sa propre expérience personnelle de l'un des essais cliniques qu'elle a réalisés : « La réduction de l'inflammation gingivale et l'altération du biofilm dysbiotique sont d'une importance cruciale. Cela implique un traitement jusqu'à un point final, un calendrier de traitement approprié et s'assurer que les patients effectuent réellement leurs soins à la maison. »

Le traitement parodontal pendant la grossesse est sûr et efficace. Un traitement parodontal efficace pourrait être bénéfique sur l'issue de la grossesse.

Comme mentionné ci-dessus, les femmes enceintes sont plus sujettes à l'inflammation en raison des niveaux élevés d'hormones sexuelles. Cela soulève la question de savoir si le traitement parodontal peut même être efficace en termes de résultats bucco-dentaires. Le professeur Geisinger rassure : « Il y a eu un changement de paradigme. Il y a quelques décennies, lorsqu'une femme tombait enceinte, son dentiste lui disait : à dans 9 mois. Alors que nous savons maintenant que les soins bucco-dentaires sont d'une importance cruciale ». De plus, dans l'un de ses propres essais cliniques, le traitement parodontal s'est avéré efficace : « Nous avons pu améliorer de manière significative tous les paramètres parodontaux : profondeur de sondage, indice gingival, indice de plaque et niveau d'attache clinique, ainsi que le score de surface parodontale inflammatoire ».

Collaboration entre les professionnels dentaires et les membres de l’équipe périnatale

On pourrait s’attendre à ce qu'avec cette pile de preuves, les femmes reçoivent déjà des soins bucco-dentaires optimaux pendant la grossesse. Malheureusement, le professeur Geisinger révèle que ce n'est pas vraiment le cas, du moins pas pour les États-Unis : « Les données montrent que seulement 60 % des femmes reçoivent des soins dentaires préventifs pendant la grossesse. Alors que si elles sont conscientes de l'importance de la santé bucco-dentaire, elles sont 40 % plus susceptibles de demander des soins dentaires. Selon le professeur Madianos, la situation en Europe n'est guère meilleure : « À part peut-être certains pays scandinaves, dans l'ensemble, je ne pense pas qu'il y ait de système particulier de soins bucco-dentaires préventifs en place ». Ainsi, si l'urgence d'une bonne santé bucco-dentaire est évidente, la collaboration entre les équipes dentaire et périnatale peut certainement être améliorée. Le professeur Geisinger suggère une action simple : « Lorsqu'une patiente nouvellement enceinte se présente pour un rendez-vous chez l‘obstétricien, avec l'infirmière ou la sage-femme, elle passe par une certaine procédure de dépistage. Une question devrait être : à quand remonte la dernière fois que vous êtes allée chez votre dentiste ? Cela pourrait être un élément essentiel pour nous assurer que nous voyons la patiente le plus tôt possible pendant la grossesse ». Elle poursuit : « Nous devons nous assurer que les femmes qui envisagent de tomber enceintes reçoivent également des conseils pour s'assurer que leur santé bucco-dentaire est également prise en charge ».

Seulement 60 % des femmes enceintes reçoivent des soins dentaires préventifs. La question sur la dernière visite chez le dentiste devrait faire partie de la procédure de dépistage standard de l'équipe périnatale.

La grossesse comme opportunité pour un changement de comportement positif et durable

Heureusement, la grossesse n'est pas juste une étape difficile de la vie. En fait, selon le professeur Geisinger, les professionnels de la santé peuvent l'utiliser comme une opportunité unique : « Un changement de comportement positif pendant la grossesse est vraiment une opportunité critique, et la grossesse a été identifiée comme un moment où les femmes sont plus susceptibles d'apporter ces changements de comportement positifs. Par exemple, les taux de sevrage tabagique sont deux à trois fois plus élevés qu'à d'autres stades de la vie, et les patientes qui arrêtent pendant la grossesse sont plus susceptibles de ne pas se remettre à fumer. Si nous pouvons prendre le temps de conseiller nos patients sur les avantages de l’hygiène bucco-dentaire auto-administrée, cela pourrait avoir un effet à vie. Elles ont six à neuf mois pendant lesquelles elles savent qu'elles sont enceintes, pour adopter et conserver ces habitudes positives ».

La grossesse a été identifiée comme une période où les femmes sont plus susceptibles d'apporter des changements de comportement positifs, ce qui en fait une opportunité unique pour la mère et l'enfant.

« Nous savons également qu'une meilleure hygiène bucco-dentaire maternelle est associée à une diminution des taux de caries de la petite enfance chez l’enfant », ajoute-t-elle. « L'impact est vraiment énorme quand on considère la grossesse comme une opportunité pour ces changements ».

Pour voir ou revoir le webinaire :